Le Club
Aujourd'hui
Real (14h30)Apprenti Gigolo (18h00)Kino (18h30) De toutes nos forces (20h45)
Tous les films
Minuscule- la vallée des fourmis perdues Real Les amis animaux Vandal Apprenti Gigolo Patéma et le monde inversé Her De toutes nos forces Kino Nebraska Eastern Boys La pie voleuse
Jeune public
Minuscule- la vallée des fourmis perdues Les amis animaux Patéma et le monde inversé La pie voleuse
Evenement(s)
Minuscule- la vallée des fourmis perdues Vandal

Real

ven 18/04 à 20h45
dim 20/04 à 20h45
lun 21/04 à 18h00
ven 25/04 à 14h30
mar 29/04 à 18h00
film japonais de Kiyoshi Kurosawa avec Takeru Sato, Haruka Ayase
[Version originale sous-titrée, 2h07,2014]

Atsumi, talentueuse dessinatrice de mangas, se retrouve plongée dans le coma après avoir tenté de mettre fin à ses jours. Son petit-ami Koichi ne comprend pas cet acte insensé, d'autant qu'ils s'aimaient passionnément. Afin de la ramener dans le réel, il rejoint un programme novateur permettant de pénétrer dans l'inconscient de sa compagne. Mais le système l'envoie-t-il vraiment là où il croit ? 


Une œuvre inclassable et virtuose, qui brosse le portrait d’un monde aux prises avec l’inconnaissable.
aVoir-aLire.com

Le film se plait à nous perdre entre réalité et virtualité dans les multiples labyrinthes qu’il traverse, avec une poésie rare.
Culturebox

Le cinéaste poursuit son exploration des espaces mentaux et ne ment pas sur l’ambition philosophique du titre : c’est bien le réel qui est le sujet de ce conte de SF.
Les cahiers du cinéma

Comme à son habitude, Kurosawa procède par petites touches pour amener le spectateur à le suivre dans ce voyage intime vers les profondeurs (...). Mais qu'est ce, précisément, qui est réel ici ? (...) Telle est bien l'ironie subtile, mais aussi le crédo philosophique, du titre de ce film.
Le Monde

La science-fiction, qui s’adjoint à la rescousse, produira une apothéose, à l’aide d’effets spéciaux spectaculaires hautement poétiques et réjouissants. Nous n’en dirons donc pas un mot. Au spectateur de se lever de son fauteuil.
L'Humanité


Dans son extrême sophistication, cette investigation d’un paradis vicié, jusqu’à la source enfouie d’un déni de culpabilité, alterne purs éclats de brillance et détours plus hasardeux, mais nous renverse ultimement lorsqu’elle épouse un grotesque de fable atomique à la "Godzilla" dans un finale d’une beauté, à tous les égards, monstrueuse.
Libération

Real s'appuie sur une mise en scène aussi élégante que précise qui autorise toutes les audaces formelles et temporelles. On frôle le trop plein, le kitsch et le ridicule mais jamais on ne s'y égare. La richesse visuelle et narrative ne devrait en aucun cas rebuter le spectateur. Un enchantement sonore et visuel.
Positif

Un mélange des genres réjouissant, qui relance continuellement l'attention et suscite un enthousiasme grandissant, jusqu'à son final pour le moins surprenant. Real tient du rêve éveillé ou du sommeil agité, c'est selon. Mais le voyage vaut le détour.
Première

Ce film captivant, qui réserve une surprise de taille en son milieu, relance sans cesse l’attention du spectateur sur de nouvelles pistes sans perdre son fil conducteur.
La Croix


Les avis des spectateurs...
Aucun spectateur n'a encore laissé d'avis sur ce film.
Soyez le premier à laisser un avis.




 
Le Club
39 rue Berthelot
Face à la poste et à la mairie
29100 Douarnenez
rép. : 02 98 92 42 54
tél. : 02 98 92 41 94
e-mail. : toiledessai@gmail.com

Informations pratiques