Le Club
Aujourd'hui
La tortue rouge (15h30)Florence Forster Jenkins (18h00) Les Contes d'Hoffmann
(21h00)

Tous les films
Red amnesia Tout de suite maintenant Les contes de la mer Mr Holmes La loi de la jungle Tous les chats sont gris Ma loute L'effet aquatique Julieta La tortue rouge Florence Forster Jenkins Les Contes d'Hoffmann

Jeune public
Les contes de la mer La tortue rouge

La tortue rouge

jeu 21/07 à 18h00
dim 24/07 à 15h30
lun 25/07 à 21h00
film d'animation français de Michael Dudok de Wit
[Version originale sous-titrée, 1h20,2016]
film jeune public, conseillé à partir de 9 ans.

À travers l’histoire d’un naufragé sur une île déserte tropicale peuplée de tortues, de crabes et d’oiseaux, La Tortue rouge raconte les grandes étapes de la vie d’un être humain.  


Festival de Cannes du Prix spécial du jury Un Certain Regard,Film d'ouverture en juin du 40e festival international du film d'animation d'Annecy.  
Le film déjoue en beauté ses attentes et nos habitudes de spectateurs. Ceci n'est pas une banale histoire de naufragé, mais un mythe de sable et d'eau salée. Il était une fois une grande tortue rouge, une mystérieuse divinité aquatique, transformée en femme par amour pour un humain perdu. Sans que soit prononcée une seule parole, d'un bout à l'autre du récit, l'île devient la matrice d'une vie à deux, puis à trois, lorsqu'un enfant vient.
Une épure de bonheur rousseauiste, primitif, quotidien, traversée par la course malicieuse des crabes voleurs et le crépitement des ondées passagères. Rien d'ennuyeux pour autant dans cet éblouissement de lignes claires où l'on retrouve à la fois le talent méditatif des courts-métrages de Michaël Dudok de Wit (Le Moine et le Poisson, Père et Fille) et l'imaginaire animiste du studio Ghibli (qui collabore ici pour la première fois avec un artiste étranger et extérieur au studio). Conte écolo, fascinant, sur l'amour et la nature, sur le cycle de la vie, cette Tortue rouge nage sur les rivages du chef-d'œuvre.
Télérama
Le scénario de ce premier long métrage a germé dans l'esprit de Michael Dudok de Wit, 63 ans, après la réception en 2006 d'un courriel du célèbre studio japonais Ghibli lui proposant une collaboration : "Cela a été l'une des plus grandes surprises de ma vie, un choc. J'ai aussitôt commencé à écrire le synopsis d'une histoire et c'est ainsi que le projet a démarré", raconte le cinéaste, qui s'est révélé au monde de l'animation en 1994 avec le court-métrage Le Moine et le poisson et un autre court-métrage  Father and Daughter, qui a été couronné en 2001 par un Oscar et a reçu à Annecy le grand prix et le prix du public.  


Les avis des spectateurs...
Aucun spectateur n'a encore laissé d'avis sur ce film.
Soyez le premier à laisser un avis.




 
Le Club
39 rue Berthelot
Face à la poste et à la mairie
29100 Douarnenez
rép. : 02 98 92 42 54
tél. : 02 98 92 41 94
e-mail. : toiledessai@gmail.com

Informations pratiques